When & Where

Lisieux

Permis B - CS

Adresse

août 01, 2016

from 6:30 PM to 8:30 PM (EST)

Séverine est...

Séverine Tréhard Secrétaire

Michel est...

Michel Hamelin AutoDirecteur

François est...

François Berthou AutoMoto

Permis B – CS

1100 €
Locations: Auto-école République

Le Permis B – CS

Principe :
Télécharger la fiche détaillée ci-dessous


Le permis B permet de conduire des véhicules à moteur dont le PTAC « poids total autorisé en charge » est inférieur ou égal à 3,5 tonnes et pouvant être affecté au transport de personne « 9 maximum avec le conducteur » ou des marchandises.Par équivalence, le permis B permet aussi la conduite de tricycle ou quadricycle à moteur « catégorie B1 depuis le 1° mars 1999, ou AT auparavant »Il permet aussi la conduite de motocyclette légère de catégorie A1 « 125cm3 » et dont la puissance n’excède pas 11kw, à la condition que le permis B ait été délivré depuis au moins deux ans et que le conducteur ait suivi une formation de 7 heures en auto école.Conditions d’inscription :Être âgé d’au moins 17 ans.

Dans le cas de certains handicaps, un examen médical préalable est à effectuer avec un médecin habilité par la préfecture.

 

Examens :

 

 Une épreuve théorique dit  «  ETG » ou examen code.
Elle est constituée d’un QCM « questionnaire à choix multiples » de 40 questions. Cette épreuve est validée s’il n’y a pas plus de cinq réponses fausses.

Une épreuve pratique de conduite :

Cette épreuve dure 32 minutes, durant laquelle l’examinateur vérifie sur un parcours, en et hors agglomération, l’autonomie du candidat. Il devra effectuer deux manœuvres dont une minimum en marche arrière et aussi répondre à deux vérifications techniques sur le véhicule.
Un minimum de 20 points sur 30 doit être atteint pour l’obtention de ce permis.

Le Permis B : sous la formule de la conduite supervisée.

Cette formule permet pour les plus de dix-huit ans, de conduire avec un accompagnateur, après la formation de base d’un permis B classique, à savoir : un examen ETG validé, 20 heures de cours de conduite minimum et un rendez-vous préalable pour la libération en conduite supervisée.

La conduite supervisée n’a pas de durée obligatoire, n’y même de kilomètre minimum.

Elle peut durée jusqu’à la fin de la validité de l’ETG.

Cette formule peut être aussi proposée après un échec à l’examen conduite, suite à une formation classique.

Condition de ou des accompagnateurs.

Il doit être détenteur du permis B depuis au moins cinq ans consécutifs.

Il doit informer l’assureur du ou des véhicules qu’il utilisera en conduite supervisée, grâce aux documents remis par le centre de formation.

Cette formule permet d’acquérir de l’expérience, mais ne permet pas d’acquérir les avantages de la conduite accompagnée pour le futur jeune permis.

 

Durée de validité du permis :

Le permis B a une durée illimitée, si le titulaire ne commet pas d’infraction entraînant la suspension, le retrait ou l’annulation de celui-ci.

Néanmoins, ce permis sous le format papier devra être échanger contre un nouveau permis sous forme de carte à puce avant le 19 janvier 2033. Celui-ci devra être renouveler tous les quinze ans.

Mentions figurant sur le permis.

Vision:
En cas de port de lunettes correctrices ou de lentilles de contact, la mention « port de verres correcteurs obligatoires » figure sur le permis.
Il est alors obligatoire de porter des verres correcteurs pour conduire.
A noter : en cas de port de lentilles ou de verres de contact, il est obligatoire d’être en possession de lunettes correctrices également dans le véhicule.

Période probatoire ou jeune permis. 
La duré  du permis probatoire est de 2 ans, si le titulaire à suivis une formation en conduite accompagnée dite « AAC » ou de 3 années sous les autres formules dit classique ou en conduite supervisée. 
Pour les titulaires du permis probatoire, le fait de ne pas apposer le signe distinctif « jeune conducteur » (communément appelé « autocollant A ») à l’arrière du véhicule constitue une contravention de première classe, sanctionnée par une amende forfaitaire sans retrait de points.

Sanction en cas de conduite sans permis.

Le fait de conduire un véhicule sans être titulaire du permis de conduire correspondant au véhicule est un délit, et est punissable d’un an d’emprisonnement et de 15.000 € d’amende.
Des peines complémentaires peuvent être prononcées.

En recherche d'une Auto-école?

Contactez-nous